À la découverte de l'infiniment grand à l'infiniment petit

Il me fait plaisir de vous accueillir sur mon site. Je vous invite à le découvrir comme on visite une galerie d’art ou comme on feuillette un beau livre, en ouvrant votre esprit à la découverte d’un univers où art et science ne font qu’un.

Depuis plus de 20 ans, je peins ce qui me fascine, soit l’infiniment petit et l’infiniment grand. Je souhaite retransmettre ce que j’ai appris, communiquer mon intérêt pour la science et donner l’envie à chacun de laisser vivre ses passions pour tendre vers un état de transcendance.

André Malraux a écrit que « l’art est le plus court chemin de l’homme à l’homme », alors voici mes premiers pas vers vous, en espérant qu’ils créent un espace de rencontre et de contemplation qui vous fasse le plus grand bien.

L’art a cette capacité de toucher notre âme et de nous inspirer à un point tel qu’il en dépasse les limites mêmes de la toile, donnant ainsi à chacun l’occasion de faire de sa propre vie un chef d’œuvre.

Bonne visite,

Éric
  • «Chaque tableau constitue en effet un territoire pictural qui demande qu’on s’y arrête, qu’on le regarde à distance et de plus près, et qu’au final on accepte de se perdre dans les mille méandres des pigments étalés sur la toile.»

    John R. Porter

  • «L’univers est plus «abstrait» qu’on ne le croit et les peintres» abstraits» le sont moins qu’on ne le dit.»

    Jean Guichard-Meili, 1960

  • «Le dualisme dans la représentation visuelle est pour moi le reflet de la dualité présente dans la nature et dans la condition humaine. Le travail d’Éric Dupont s’inscrit tout à fait dans la volonté de célébrer la dualité entre la science et l’art. L’artiste vise à transcrire en image son insatiable passion pour le monde scientifique et la nature. En ce sens, nos motivations créatrices se rapprochent.»

    Dre Janick Laberge, MD, Bacc. et Maîtrise ès arts visuels.

  • «Le travail d'Éric Dupont, qui laisse libre cours à l'art à travers une vision influencée à parts égales par les deux hémisphères de son cerveau, a de quoi surprendre. On ressent dans ses œuvres une influence certaine des grands peintres québécois des années 50 et 60, mais ce serait passer sous silence sa démarche intelligente, complètement différente, qui nous permet de saisir à quel point de la science peut naître la beauté.»

    Alexandre Taillefer

  • ...«l'un des motifs les plus puissants qui ont conduit l'homme vers l'art et les sciences était celui d'échapper au quotidien.»

    Albert Einstein




Au carrefour de l’art
et de la science


Au fil de ses tableaux, on voit Éric Dupont se chercher et se trouver aussi bien dans le micro que dans la macro. Par-delà certaines dépendances ou filiations, sa production a le mérite de l’authenticité. Elle est à l’enseigne de la découverte d’une part de lui-même et d’une quête de ce qui nous échappe dans l’univers.

Chaque tableau constitue en effet un territoire pictural qui demande qu’on s’y arrête, qu’on le regarde à distance et de plus près, et qu’au final on accepte de se perdre dans les mille méandres des pigments étalés sur la toile.  > Lire la suite